Spiritualité

Clique sur les titres des billets pour les lire en grand format et permettre le partage social

Cigogne photo jo solari copie

I rule my mind, which I alone must rule

Bonjour toi,

 

Clique sur les photos pour les voir dans une meilleure qualité

 

Willer photo jo solari

"I have a kingdom I must rule.

 

 

Liseron et syrphe photo jo solari

At times, it does not seem I am its king at all.

 

 

Ortie photo jo solari

It seems to triumph over me,

 

 

Roncier photo jo solari

and tell me what to think, to do and feel.

 

 

Pre fleuri dans le brouillard photo jo solari

And yet it has been given to me to serve whatever purpose I perceive in me.

 

 

Verger fleuri photo jo solari

My mind must only serve. Today I give its service to God to employ as He sees fit.

 

 

Pre d ete photo jo solari

I thus direct my mind, which I alone can rule,  and thus I set it free to do the Will of God."

 

(A Course In Miracles - lesson 236)

 

Porte-toi bien ! A bientôt... Lumiere et joie

Petale d eglantine tombe a terre photo jo solari

"Témoignez !" m'a-t-il dit...

 

Pétale d'Eglantine tombé à terre

 

Clique sur les photos pour les voir dans une meilleure qualité

 

Bonjour toi,

Mon psy m'a dit un jour, il y a très longtemps : "Témoignez Mme S. !"

 

Temoignez photo jo solari

 

Après toutes ces années, j'ai compris ce qu'il voulait dire. Je ne veux pas témoigner de l'horreur et de l'indicible que j'ai vécu à un très, très jeune âge. Je veux uniquement témoigner, assurer : on s'en sort ! Que toutes nos années de souffrance, de doute, de douleurs sont en fait un processus de guérison : tout ce qui a été refoulé, enfoui au fond de notre inconscient et dans notre corps remonte à la surface pour en être débarrassé, et non pas pour nous faire souffrir. C'est vrai : c'est inhumain, c'est insupportable, mais c'est une bénédiction, pas le contraire ! Mais ça, on ne peut pas s'en apercevoir avant des années.

Je suis en "processus de guérison" depuis plus de 40 ans. Je suis toujours vivante... au sens propre comme au sens figuré (les personnes qui ont connu la dépression comprendront ce que je veux dire par là). Je ne sais pas si cette guérison arrivera un jour à son terme. Il faut perdre tout espoir, toute attente pour continuer à pouvoir vivre. Il faut savourer chaque minute, chaque seconde qui sont des "cadeaux de la vie".

On dirait que, maintenant, je suis entrée dans la phase "chagrin", dans le deuil : processus de Vie, mais je dois toujours rester vigilante pour que cela ne se transforme pas, sans que je ne m'en aperçoive, en son raccourci, en son contraire, provoqué par l'ego : la dépression (processus négatif de destruction).

 

Comme dans la chanson de Jean-Jacques Goldmann, chantée par Céline Dion :

 

"Zora sourit pour elle, elle sourit d'être là

et elle sourit pour celles, celles qui sont "là-bas"

toutes ces femmes, ces soeurs qui ne savent plus sourire

Alors des larmes plein le coeur, des larmes plein sa vie

Zora sourit, Zora sourit... Zora sourit !"

 

Abeille sur rose 1 photo jo solari

"Je fais mon miel de tout"

(en hommage à Simone Deslandes)

 

Porte-toi bien "ma soeur, mon frère, qui ne savent plus sourire" ! A bientôt... Lumiere et joie

Espoir photo jo solari 1

I give my life to God to guide today

Bonjour toi,

 

Clique sur les photos pour les voir dans une meilleure qualité

 

Foret givree photo jo solari

 

Father, I give You all my thoughts today.

 

 

Desespoir photo jo solari

 

I would have none of mine.

 

 

Au travers du feuillage photo jo solari

 

In place of them, give me Your own.

 

 

Arbre solitaire photo jo solari

 

I give you all my acts as well,

 

 

Feuillage illumine photo jo solari

 

that I may do Your Will...

 

 

Arbre en feu photo jo solari

 

instead of seeking goals which cannot be obtained,

 

 

Immobile photo jo solari

 

and wasting time in vain imaginings.

 

(A Course In Miracles - lesson 233)

 

Porte-toi bien ! A bientôt... Lumiere et joie

Montagne rosee photo jo solari

Be You the Guide

Bonjour toi,

 

Clique sur les photos pour les voir dans une meilleure qualité

 

Banc piste cyclable photo jo solari

 

"Today I step back and merely follow You.

 

 

Sentier boise photo jo solari

 

Be You the Guide and I the follower who questions not the wisdom of the Infinite,

 

 

Village dans une mer de fleurs photo jo solari

 

nor the Love whose tenderness I cannot comprehend,

 

 

Fleurs a foison photo jo solari

 

but which is yet Your perfect gift to me."

 

(A Course In Miracles - lesson 233)

 

Porte-toi bien ! A bientôt... Lumiere et joie

Eclaircie photo jo solari

Ecrire, c'est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l'ouvrir (texte Christian Bobin)

Bonjour toi,

 

Clique sur les photos pour les voir dans une meilleure qualité

 

Apaisement photo jo solari

 

Partons de ce bleu, si vous voulez bien. Partons de ce bleu dans le matin fraichi d'avril. Il avait la douceur du velours et l'éclat d'une larme. J'aimerais vous écrire une lettre où il n'y aurait que ce bleu. Elle serait semblable à ce papier plié en quatre qui enveloppe les diamants dans le quartier des joailliers à Anvers, ou Rotterdam, un papier blanc comme une chemise de mariage, avec à l'intérieur des grains de sel angéliques, une fortune de Petit Poucet, des diamants comme des larmes de nouveau-né.

Nos pensées montent au ciel comme des fumées. Elles l'obscurcissent. Je n'ai rien fait aujourd'hui et je n'ai rien pensé. Le ciel est venu manger dans ma main. Maintenant c'est le soir mais je ne veux pas laisser filer ce jour sans vous en donner le plus beau. Vous voyez le monde. Vous le voyez comme moi. Ce n'est qu'un champ de bataille. Des cavaliers noirs partout. Un bruit d'épées au fond des âmes. Eh bien, ça n'a aucune importance.

 

Etang de sweighouse photo jo solari

Je suis passé devant un étang. Il était couvert de lentilles d'eau - ça oui, c'était important.

 

Nous massacrons toute la douceur de la vie et elle revient encore plus abondante. La guerre n'a rien d'énigmatique - mais l'oiseau que j'ai vu s'enfuir dans le sous-bois, volant entre les troncs serrés, m'a ébloui. J'essaie de vous dire une chose si petite que je crains de la blesser en la disant. Il y a des papillons dont on ne peut effleurer les ailes sans qu'elles cassent comme du verre. L'oiseau allait entre les arbres comme un serviteur glissant entre les colonnes d'un palais. Il ne faisait aucun bruit. Il était aussi simplement vêtu d'or qu'un poème. Voici, je me rapproche de ce que je voulais vous dire, de ce presque rien que j'ai vu aujourd'hui et qui a ouvert toutes les portes de la mort : il y a une vie qui ne s'arrête jamais. Elle est impossible à saisir. Elle fuit devant nous comme l'oiseau entre les piliers qui sont dans notre coeur. Nous ne sommes que rarement à la hauteur de cette vie. Elle ne s'en soucie pas. Elle ne cesse pas une seconde de combler de ses bienfaits les assassins que nous sommes.

 

Le ciel se reflete photo jo solari

L'étang fleurissait sous le ciel et le ciel se coiffait devant l'étang.

 

L'oiseau aux ailes prophétiques enflammait la forêt. Pendant quelques secondes j'ai réussi à être vivant. J'ai conscience que cette lettre peut vous sembler folle. Elle ne l'est pas. Ce sont plutôt nos volontés qui sont folles. Je veux ici parler simplement de ce qu'on appelle une "belle journée", un "ciel bleu". Ces expressions désignent un mystère. Un couteau de  lumière dont la lame fraiche nous ouvre le coeur. Nous sommes enfouis sous des milliers d'étoiles. Et parfois nous nous en apercevons, nous remuons la tête, oh juste quelques secondes. C'est ce que nous appelons du "beau temps".

 

Lac de michelbach photo jo solari

 

J'imagine quelqu'un qui entre au paradis sans savoir que c'est le paradis. Il a des inquiétudes, des projets. Il est très occupé. Un bruit de fer, un cliquetis d'épées l'accompagne. C'est si banal, la guerre. Et puis tout d'un coup il y a une lumière de neige sur un étang, et un oiseau aux ailes d'or fracasse les murailles du monde. C'est quelque chose d'inespéré. Quelques secondes suffisent, n'est-ce pas, pour vivre éternellement. "Nous sentons et nous éprouvons que nous sommes éternels" : cette pensée de Spinoza a la douceur d'un enfant endormi à l'arrière d'une voiture. Nous avons, vous et moi, un Roi-Soleil assis sur son trône rouge dans la grande salle de notre coeur. Et parfois, quelques secondes, ce roi, cet homme-joie, descend de son trône et fait quelques pas dans la rue. C'est aussi simple que ça.

 

Michelbach photo jo solari

 

Je  n'aime que les livres dont les pages sont imbibées de ciel bleu - de ce bleu qui a fait l'épreuve de la mort. Si mes phrases sourient c'est parce qu'elles sortent du noir. J'ai passé ma vie à lutter contre la persuasive mélancolie. Mon sourire me coûte une fortune. Le bleu du ciel, c'est comme si une pièce d'or tombait de votre poche et qu'en l'écrivant je vous la rendais. Ce bleu en majesté dirait la fin définitive du désespoir et ferait monter les larmes aux yeux. Vous comprenez ?

 

(Christian Bobin - "L'homme-joie")

 

Porte-toi bien ! A bientôt... Lumiere et joie

Grenouille devant choisya photo jo solari copie

I want Peace to my mind, I let all my thoughts be still.

Bonjour toi,

Clique sur les photos pour les voir dans une meilleure qualité

 

Un petit chemin photo jo solari

I come to God today to seek the peace that He alone can give.

 

 

Coccinelle photo jo solari

I come in silence

 

 

Tout en haut photo jo solari

In the quiet of my heart and the deep recesses of my mind,

I wait and listen for His Voice in certainty and love.

 

(A Course In Miracles, Lesson 221)

 

Porte-toi bien ! A bientôt... Lumiere et joie